20 novembre 2020

[Interview] de Julie Haberman et Jacob Berrebi, auteurs de « Concours 2020 – Épreuves d’admissibilité Police – Officiers – Commissaires »

1/ La méthodologie, un allier indispensable pour réussir le concours de police (officier/commissaire) ?

Dans des concours aussi prestigieux et exigeants que les concours d’officier et de commissaire de police, la méthodologie est au cœur de la réussite des candidats. Les connaissances brutes ne suffisent pas. La clef de la réussite est la maîtrise des exigences du jury sur chacune des épreuves d’admissibilité. À bien des égards, ces exigences ne sont pas académiques mais professionnels. Les candidats qui réussissent sont ceux qui ont une tête bien faite avant d’avoir une tête pleine. L’acquisition de réflexes méthodologiques est donc une condition sine qua non pour réussir les concours de police.

2/ Quels outils proposez-vous pour s’entraîner et se préparer efficacement aux épreuves d’admissibilité des deux concours ?

L’entraînement est la clef de la réussite des concours d’officier et de commissaire de police. Il s’agit naturellement de la meilleure manière d’acquérir des réflexes. Les outils d’acquisition de la méthodologie sont donc des exercices. Et quels exercices seraient mieux placés que les annales du dernier concours pour préparer le prochain ?
Nous vous offrons dans cet ouvrage la possibilité de vous confronter également aux exercices donnés par les professeurs de la Prépa ISP, parmi lesquels des commissaires de police, des officiers, des magistrats et des professeurs d’Université, tous spécialistes de la formation aux concours de Police.

3/ Quels sont les axes empruntés dans votre livre pour permettre aux candidats de répondre aux exigences spécifiques de chacune des épreuves ?
Le maître mot de cet ouvrage de préparation aux concours de police est l’excellence. Ces concours sont exigeants notamment parce qu’ils proposent des épreuves diversifiées, techniques et pratiques. Il suffit de se pencher sur l’épreuve de cas pratique sur dossier pour se rendre compte de la spécificité du concours. Encore, on ne prépare pas l’épreuve de « Culture Gé » des concours de police et de commissaire comme on prépare une épreuve de « Culture Gé » d’un autre concours. Ainsi, fort de cet enseignement, vous avez la possibilité de vous préparer aux différents types d’épreuves (cas pratiques, cas sur dossier, dissertation, questions à réponse courte, etc.) proposés dans chacune des épreuves : droit pénal et procédure pénale, droit public, culture générale, etc.

Police – Officiers – Commissaires 
Concours 2020 – Épreuves d’admissibilité
Groupe ISP