RGPD : la protection des données à caractère personnel - Collection Droit en Poche - Gualino
24 mai 2019

RGPD, 1 an après quel bilan ?

Un an s’est écoulé depuis l’entrée en application du RGPD, le 25 mai 2018.
L’action la plus emblématique de la Cnil depuis un an restera à n’en pas douter la sanction de 50 millions d’euros prononcée à l’encontre de Google LLC en janvier. La Commission a en effet sanctionné Google pour manquement à son obligation de transparence, information insatisfaisante et absence de recueil d’un consentement conforme au RGPD pour la personnalisation de la publicité.

En un an, la Cnil a également reçu plus de 11 000 plaintes, et les autorités de contrôle en Europe plus de 100 000. Les citoyens et les usagers sont mieux informés et sont saisis des questions relatives à leurs données. Ces chiffres prouvent que le risque pour les entreprises ne vient pas que du régulateur même si les amendes pouvant s’élever à 20 millions d’euros ou 4 % du chiffre d’affaires annuel mondial d’amendes restent une source d’inquiétude, notamment en raison des difficultés d’interprétation de certaines notions du RGPD comme celle de traitement à grande échelle.

Retrouvez tous nos conseils dans notre Droit en Poche : RGPD : la protection des données à caractère personnel, 18 fiches pour réussir votre mise en conformité.

RGPD - Droit en Poche - Gualino